Editions MSS
Editions MSS
M. S. STRICKLAND
Refouler exclusivement l’unique

Certains aspirations charismatiques duquel refoulent exclusivement l’unique tire-moqueur indiscret et contrarient l’arraisonnement enrayé, ou (ê/fou)tre, de l’envahissement.
— K. Devi and G. Schlame, (E/fou)tre: La Ressemblance du Charlatan

Sonnet impair d’Owlstain n° 1 : Je me souviens des nuits aux étangs | Sonnet plaintif n° 1 : Je suis le jus sur lie opale | Sonnet volé n° 1 : D’abord la notion de plan économique | Nerval Imposture (I) : El Descosido : Je suis l’unique toxophile exilé | Nerval Imposture (II) : La Rime argile : Tu me perces, tu me lèses, docteur Gryx | Nerval Imposture (III) : L’Aurore : Le vieux Paul Klee brandit, peu distrait, le vair | Nerval Imposture (IV) : Érartsos, ou, Les rats d’Éros : Tu trompes, ravie, nulle, la rivale nue | Nerval Imposture (V) : Ditrysia : De cette stupide morale vernie | Nerval Imposture (VI) : Ariel : La Trevi pulsa... Les Monera jaillirent | Sonnet plaintif n° 2 : File et plie le dur canevas | Sonnet impair d’Owlstain n° 2 : Nacré par la périlune de mars.
Beulah, Lutèce, Owlstain. 1993–2003. A yazdehanity of diligent rime argile (I).
[ A not-for-profit instantiation of human imagination and human labor ]
Copyright © 2003 M. S. Strickland